Patrimoine architectural

– L’Eglise :

leglise

Construite entre 1860 et 1864, on peut y trouver :

  • une statue de la vierge « Notre-Dame-du-Parc », au-dessus de l’autel de la chapelle gauche, appelée anciennement « Chartreuse du Parc »,
  • Une petite Piéta du XVème/XVIème siècle
  • Sous l’autel, un reliquaire avec les ossements de Geoffroy de Loudun, Evêque du Mans. (cf Historique en rubrique « Histoires et Légendes ».

– La Gare :

la-gare
Le 17 juillet 1888, une ligne de chemin de fer « Le Mans-St Denis » est inaugurée par la Compagnie des Tramways. En 1907, elle est prolongée jusqu’à St Jean sur Erve en Mayenne ce qui permet d’un côté la liaison avec Laval et le réseau national vers Paris et Rennes, de l’autre côté vers Sillé le Guillaume, Sablé, La Flèche vers Tours et Angers en changeant à Loué.
Elle complétait le désenclavement de la commune initié par la création de la route royale de 1770 (anciennement RN 157). Un train arrivait le soir : le conducteur et le chauffeur garaient la locomotive dans un hangar et logeaient sur place pour repartir le matin.
La route concurrence petit à petit le chemin de fer. En 1934, une ligne d’autocars est créée. Les trains ne servent plus qu’aux marchandises pour disparaitre en 1947. La gare devient alors bâtiment municipal. Avant le développement de ces voies de communication, chaque région était obligée de produire sur place ce dont elle avait besoin. Les désenclavements successifs dus aux routes et chemins de fer sont à l’origine de la disparation d’activités locales au profit de plus grands ensembles de production. On peut citer le verre, les forges voire partiellement la poterie. De nombreux commerces ont suivi. Des trois boulangeries, il n’en reste qu’une.gare

Le bâtiment de l’ancienne Gare a été rénové.

La Mairie :

ancien presbytèrela-mairie

Le Lavoir

le-lavoir

 

Alimenté par une source située à proximité de la place de l’église